I’m back, Baby (1)

Compte-rendu de ma quarantaine

Tadaaa! Je suis bel et bien de retour dans la blogosphère!

Je sais, je sais, je vous dois des tas de comptes-rendus; notamment des nouvelles de ma série littéraire, de ma quarantaine et du Projet Super Top Cool que je suis en train de produire. Les dernières semaines ont été un tsunami d’activités et de travail, au point que même ma santé en a été affectée… ;_; . J’ai été obligée de prendre du recul et de ralentir mon rythme de travail.

MAIS BON. On est pas là pour déprimer, n’est-ce pas? Alors, j’enchaîne tout de suite avec ce que j’ai réalisé durant ma quarantaine en octobre.

Ce fut une mer-veil-leuse semaine! Je me suis reposée, j’ai lu, écrit, médité et je n’ai vécu qu’une seule crise de panique/angoisse/terreur macabre lorsqu’un soir, ma bodyguard cousine et moi, on a entendu un truc gratter contre la fenêtre de la chambre. OH MY GOD. Inutile de mentionner que mon imagination hyper fertile s’est déchainée et qu’en moins de trois secondes et quart, je m’imaginais déjà possédée par le Démon-qui-gratte-aux-fenêtres-avant-de-dévorer-ses-victimes-préférablement-celles-qui-sont-Noires-et-sans-défenses. Enfin, bref.

Côté écriture, j’ai avancé-reculé-ré-avancé. Je m’explique. Tout au long de ma rédaction, quelque chose me gossait. Je prenais des heures pour rédiger une seule tournure de phrase. Je ne bloquais pas, mais ça me démangeait de l’intérieur. Un truc ne fonctionnait pas dans le déroulement de l’histoire. J’ai finalement mis le doigt dessus : la voix de la narratrice, Robin. Ce n’était pas la même. Je ne reconnaissais pas mon personnage principal. Elle m’était complètement alien. Il est vrai qu’elle a beaucoup changé depuis les évènements (désastreux) du premier tome, mais ça ne justifiait pas ma difficulté à la cerner. J’ai donc tout recommencé à neuf. Ouep. Retour à la case de départ : chapitre 1. Et vous savez quoi? Ce fut une excellente décision. Ce que j’écris maintenant m’est familier. Robin reste vulnérable, meurtrie et en colère contre le monde entier, mais, au moins, je reconnais sa voix. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire?

Côté lecture, j’ai emporté avec moi mon livre préféré de tous les temps, Ender’s Game de Orson Scott Card (pour les anglophobes : La Stratégie d’Ender). C’est la cinquième fois que je le relis et c’est fou, à chaque fois, je me retrouve absorbée dans l’histoire comme s’il s’agissait de ma première lecture. TOUT dans ce roman est parfait : l’intrigue, la psychologie des personnages, la fin, le style d’écriture… TOUT. Euh, non, pas vrai, pas TOUT : la page couverture laisse vachement à désirer et j’ai failli ne jamais le lire à cause de ça. Check this out :

Non, mais, sérieusement, QUI qui choisirait ce livre parmi toutes les autres parutions aux couvertures ô si alléchantes et brillantes et séduisantes et bref, beaucoup plus belles? Vous aimez la science-fiction? Pas moi, je déteste ça (sauf si ça contient du Luke Skywalker dedans). Et que mon livre favori de tous les temps soit une œuvre de science-fiction en dit beaucoup sur sa qualité. Je vous conseille chaudement cette lecture; vous en ressortirez hébétés. Je vous le JURE sur la tête de Dumbledore!

(Mais je suis trop paresseuse pour vous écrire un résumé du livre maintenant. Un autre jour)

Au prochain rendez-vous, des nouvelles concernant ma série! Oui! Mon premier tome est enfin rebaptisé! Oui, oui!

Advertisements

14 thoughts on “I’m back, Baby (1)

  1. Et tu oses nous laisser sans nous dévoiler ce titre ?? :p
    Blague à part je suis contente de voir que ta semaine de quarantaine s’est si bien passée et que tous tes projets marchent à fond les ballons =) Je n’aurais jamais le courage (je pense) de lâcher tout ce que j’ai écris pour recommencer à zéro… mais je comprends parfaitement ce que tu veux dire. Quand on reconnait pas le personnage faut prendre le temps d’y réfléchir et trouver la solution adaptée.
    Je connaissais pas ce bouquin (quelle belle couverture… aha… en effet), mais je verrai si je le trouve… après les 3 livres que j’ai sur les bras :p

    Allez bon courage pour la suite !

    • Ce roman en vaut vraiment la peine, satisfaction garantie (ou je te permets de me donner dix coups de fouet pour publicité mensongère)

      Merci pour l’encouragement! Et le titre sera révélé bientôt! (à moins que je ne succombe à un accès de machiavélisme)

  2. J’admire le courage qu’il a fallu que tu trouves pour tout recommencer. C’est signe d’une véritable écrivaine. 😉
    Autre signe : le talent que tu as pour nous laisser sur un suspense cruel.
    C’EST QUOI LE NOUVEAU TITRE ????? 😀

  3. Bonjour,

    Je découvre votre blog avec plaisir. En attendant de lire votre roman, vous avez piqué ma curiosité avec ce livre improbable: ‘Ender’s game’. S’il est aussi aussi bon que la jaquette est horrible, ça doit être un chef-d’œuvre…

    Pierre

    • Bonjour à vous aussi, et bienvenue dans mon antre! J’ai également découvert votre blog il y a quelques jours et j’ai eu un véritable coup de coeur! ( haha, le choix de mots très subtil ;P )
      Je vous recommande CHALEUREUSEMENT la lecture d’ “Ender’s Game”: je n’ai jamais rien lu d’aussi fascinant et stimulant pour l’intellect. Et d’ailleurs, la page couverture de la traduction française est… un peu moins pire, disons. L’histoire relate celle d’un enfant surdoué entraîné dans l’espace par la milice dans le but de contrer une éventuelle invasion extraterrestre. Je n’en dis pas plus, parce que je suis absolument nulle quand il s’agit d’offrir des résumés passionnants et je ne veux pas vous dégoûter XD. Si vous l’essayez, n’oubliez pas de m’en donner des nouvelles!

  4. Nan mais GENRE. Aari ! C’est quoi cette fin d’article horrible ?
    Tu peux pas nous laisser comme ça sans donner le titre ! NON. Je refuse. Je cris à l’injustice.

    Et, purée, je sais pas si j’aurais eu le courage de faire ce que tu as fait. Tout reprendre depuis le début, quoi. Je vois tout à fait ce que tu veux dire par ce problème de voix, je me pose beaucoup de questions dessus en ce moment d’ailleurs ! Mais, wah. T’as eu du courage. (Tout ça pour que je t’adule encore un peu plus, HEIN)
    Et si en plus ça t’a réussi et que tu es satisfaite du changement, alors là je ne peux que dire… chapeau. (Et OUF, heureusement xD)

      • Tu fais un brin psychologue, là xD.

        Des trucs bêtes. Notamment des : Est-ce qu’on ressent la différence quand tel ou tel personnage passe narrateur ? Est-ce que je dois forcer un vocabulaire particulier. Exagérer un trait de caractère particulier. Est-ce que parler à travers un personnage différent (changer de narrateur) va me venir automatiquement ou est-ce que je vais devoir galérer pour m’y habitueeer HAAAA.
        Je fais des teste sur un projet bidon, c’est pour ça. On verra bien ce que ça donne, en fait. Le meilleur moyen pour répondre à tout ça, ça doit être de tester.

        (Je commente ici pour l’autre billet, du coup, mais, Ohhh ❤ Résurrection ! Ça lui va tellement bien !
        Bouh T_T Repenser à tout ça… Tes personnages me manquent !)

      • Hihi, mon passé d’étudiante en psychologie me rattrape, on dirait.

        Oui, j’espère que tu fais des tests! Il n’y a pas d’autres moyens de vérifier que de tenter le risque. Le truc, je crois, c’est de bien connaître ses personnages et ça, ce n’est pas toujours évident. Si tu as un peu de temps, voici quelques astuces que j’ai essayé et qui m’ont aidée:

        1- T’écrire une lettre par chacun des personnages. Mets-toi dans leur peau et couche sur papier ce qu’ils auraient à coeur de te dire. Tu peux aborder l’écriture automatique, ou décider d’écrire sur le thème de l’histoire, ou sur les évènements de cette dernière, ou etc. C’est toi qui décide ;P. Moi, j’ai tenté l’écriture automatique, mais j’ai limité le sujet sur ce qu’ils ressentaient tout de suite après les péripéties du premier tome. Je ne sais plus où j’ai déniché ce truc, mais j’étais très sceptique au début quant à son efficacité. J’ai été grandement étonnée du résultat!!! Les choses que j’ai apprises sur Vince et Phoebe… woww. ( et c’était pas super super joli)

        2- Créer une liste des motivations internes des personnages: définir ce qu’ils souhaitent le plus au monde. Ça peut être un but psychologique, inconscient, et tu n’as pas besoin de le formuler explicitement dans ta rédaction. Juste le savoir te permettrait de mieux guider les actions de tes personnages.

        3- Créer ce que j’appelle un “dictionnaire de langage”: quelles sont les expressions favorites de chaque acteur de ton histoire? Leurs manies? Leurs façons de parler? Qu’est-ce qu’ils n’oseraient jamais dire? Est-ce que leur éducation, leur milieu social, leur cadre familial, a une influence sur leur vocabulaire?

        4- Et le dernier truc, qui n’a absolument rien à voir avec la voix, mais je le souligne quand même parce que c’est le meilleur astuce que je n’ai jamais entendu de ma vie et qu’il provient de CRISTAL elle-même: Comment réagirait un personnage dans une telle ou telle situation? Faites-lui faire le contraire total. 😄

        L’astuce qui a été le plus efficace pour moi, c’est le premier. J’espère que ça peut t’aider aussi, dans tes tests! bisous!

  5. Bouuh, je peux pas répondre à la suite de ton messaaage. WordPress ne doit pas aimer les grands discours dans les commentaires.

    MERCI BEAUCOUP ❤ Je ne m'attendais pas à ce que tu te penches autant sur ce problème ; j'ai presque honte de te prendre de ton temps xD.

    Le point numéro 3, c'est exactement ce que j'essaye de trouver en ce moment. Y'en a un pour qui ça a été facile (le tout premier narrateur). Je me suis vite familiarisé avec lui, mais alors les autres… J'hésite. Je tâtonne maladroitement. Sûrement que je ne les connais pas encore assez bien, comme tu dis.
    Du coup l'astuce de la lettre me tente pas mal. Ça doit être assez fun à faire ! Et j'y aurais jamais pensé o_O.
    Leur faire faire l'inverse de leur réactions normales, aussi, ça doit donner quelque chose de drôle. :'D
    Enfin tout à l'air intéressant à approfondir, quoi. *_* Mais ce que je préfère, c'est découvrir les persos en écrivant / en improvisant. J'ai l'impression de vraiment faire connaissance avec eux, plutôt que de choisir à l'avance quel serait leur caractère particulier. Alors va pour les lettres ! Youpee.

    Merci encore 😀

    • Perdre mon temps? Pas du tout, enlève cette idée de la tête, voyons! Hahaha! J’ai hâte que tu me redonnes des nouvelles là-dessus! J’espère que ça fonctionnera autant pour toi que pour moi! xox

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s