Vive les corrections… (NOT!)

Badaboum.

Voici de quoi a l’air mon manuscrit. Revu et corrigé par El Casa del Mortagne.

La première chose que j’ai faite en le recevant, c’est de m’y attaquer. J’ai ouvert le document sur Word, activé la fonction Révision/Commentaires, puis effectué les modifications right then and there.

Après deux heures, je me suis écroulée sur MacDreamy en pleurant, n’ayant corrigé que la moitié du premier chapitre. Arrrrgh. Je me suis rendu compte de deux choses :

1-    Ce n’est PAS le fun

2-    Je ne m’y prenais pas de la bonne manière.

Ça faisait plus de six mois que je n’avais pas touché Hantise (faut vraiment que je lui trouve un autre titre, zut). Les personnages, l’atmosphère, l’intrigue, tout me semblait un peu alien. J’avais besoin de me replonger dans l’histoire et d’approcher ma révision d’une autre façon. J’ai donc divisé mon travail en trois étapes.

Premièrement, j’ai séparé et broché chaque chapitre. J’ai dégainé mon plus beau stylo vert avant de me pencher sur chacune des modifications/commentaires/suggestions de ma directrice littéraire. J’inscris « OK » à côté de celles que j’accepte, « peut-être » à côté de celles qui me demandent réflexion ou « nope » à côté de celles que je refuse (et que je devrai justifier par la suite). Je surligne en jaune  les phrases qui doivent être reformulées et lorsque je termine un chapitre, j’écris au verso toutes les notes importantes au sujet du dit chapitre.

Procéder ainsi me permet non seulement de me refamiliariser avec l’histoire, mais aussi d’accélérer le processus de la deuxième étape : la correction sur Word.  Je révise d’abord les notes importantes puis, je coupe, j’ajoute, je réécris.

Et enfin, la troisième étape : laisser reposer quelques jours, imprimer la nouvelle version et re-re-re-rrrrre-lire,  m’assurer que le résultat est cohérent. Dès que je serai satisfaite, j’enverrai le tout à ma directrice littéraire. Pour l’instant, j’en suis à l’étape 2 et mon but, c’est d’envoyer la version définitive d’ici la fin du mois d’avril. Je croise les doigts, parce qu’on dirait que je suis toujours plus optimiste qu’il ne le faut.

En tout cas.

Racontez-moi vos poissons d’avril. ;P

 

Advertisements

14 thoughts on “Vive les corrections… (NOT!)

  1. hey miss, lâche pas!!
    tu as une méthodologie simple, comprenant que 3 étapes. tu rendue à la 2e étape de ladite méthodologie. tu as un but clair et précis. je ne vois pas ce qui pourrait mal aller! …oublions le fait que le printemps est là (soleiiil!!), que tu as écris ce post à 4h-ish du mat, qu’à force de faire the same thing over and over again, on s’écœure et on a l’impression qu’on avance pas. moi, je dis: tu es capable! lâche pas! d’ici le week-end qui vient, tu auras fini l’étape 2 (qui est l’optimiste ici?), et l’étape 3 sera finie à temps pour le 30. 😀
    gotta have faith!

    Azul.

    (poisson d’avril? j’ai rien fait pour l’école de la semaine? est-ce assez poisson d’avril à ton goût?)

    • Merci, Azz (ouaip, c’est ton nouveau surnom!) Wow, est-ce que je peux t’engager comme coach personnelle? Tu pourrais remplacer la petite voix dans ma tête. LOL. Tu seras payée en gâteaux au fromage.

      (noooon, ça compte pas comme poisson d’avril et tu le sais bien. Le but, c’est de jouer une blague à quelqu’un, pas te mettre dans la merde. Lolololol)

  2. Go, go, go, tu vas voir, tu vas arriver à la fin plus vite que tu ne penses ! Perso, je ne considère pas l’étape des corrections comme un mal nécessaire mais plutôt comme l’étape où je peaufine l’histoire et mon style, ça me permet de mieux gérer les côtés prise de tête des corrections !

    • Tu sais quoi? Je vais commencer à penser comme ça, histoire de changer mon attitude face à la tâche. Le pire, c’est qu’avant de recevoir mon contrat, les corrections, ça ne me dérangeait pas tant que ça, je m’amusais même en dessinant distraitement dans les marges, hahaha.

  3. Je suis impressionnée !
    Toute démonstration d’une telle organisation m’impressionne de toute façon 😄 Mais tu touches au but alors lâche pas prise : tu auras finis fin avril à ce rythme 🙂

  4. Je suis, moi aussi, très impressionnée.
    El Casa Del Mortagne (ça c’est une perle !) est gâtée avec une auteure aussi pro. Tu vas être tellement fière de tenir le résultat final entre tes mains. Et nous aussi :))))

  5. Courage ! C’est bientôt la fin, Didie (J’arrive pas à me faire à ce surnom xD Mais tant pis).

    Tu fais vraiment un travail de titan… Un travail que, personnellement je ne pourrai jamais faire. Et je ne dois pas être la seule dans ce cas. Alors sois fière <3. De toi et de ton parcours. Des jours à venir.

    Tu peux. \o/

    • Merci pour ton encouragement!!!! Je t’adore aussi (et tu sais quoi? Si je peux le faire, TU PEUX AUSSI).

      Et oui, habitue toi à ce surnom… c’est un dérivé de mon prénom quand même… mdr

  6. Lâche pas Édith tu as tout le potentiel pour réussir! En plus, à ce que je vois, tu es vraiment bien organisé!! Tu fais bien d’être optimiste et il est impossible que tu le soit trop puisque tes attentes sont très réalistes! Allez…plutôt que de croiser les doigts décroise les et continue ton bon travail! 😉 bizou xoxo

  7. Des petits collants de couleur!
    Voilà ce qui me manque 😉

    Tu vises la fin des corrections pour le 30 avril?

    Moi je dis que c’est faisable. Je suis même persuadé que tu finiras bien avant. C’est toujours ce qui m’arrive quand je me fixe des délais. Je commence par penser que j’ai perdu la raison, puis je boucle le tout avec deux semaines d’avance.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s