La Nuance entre l’humour et le ridicule

On me dit souvent que je devrais être humoriste.

Euh. NON.

Premièrement, si vous pensez que je suis drôle, c’est parce que la plupart du temps, c’est pas voulu. Il y a une nuance entre les gens qui rient AVEC vous et les gens qui rient  DE vous. Comme je suis toujours la première à rire de moi-même, la nuance devient plutôt mince. Mais je suis seulement « drôle » dans des situations qui me dépassent (mes moments lunatiques quoi) ou quand je lance des piques sarcastiques. Et, ah oui, j’ai une tête à claque donc, facile de générer les explosions de rire. Puisque je me regarde dans le miroir une seule fois par jour (le matin, quand je me décrotte les yeux), je ne sais pas à quoi ressemble mes grimaces et c’est tant mieux comme ça. 😛

Il m’arrive toujours des trucs stupides, ô mais combien stupides. Vous en connaissez beaucoup, vous, des personnes qui déboulent les escaliers du cinéma du centre-ville quand les lumières sont allumés et que toute la salle est remplie? Ou des individus qui foncent dans des poteaux alors qu’ils regardent droit devant eux? Ou des personnes qui perdent leurs postiches en plein métro? Ou des personnes qui s’emprisonnent dans le congélateur du McDonald? Ou des personnes qui se mettent à chanter quand il y a un petit moment de silence durant leur date? Soit je suis séquelle, soit Dieu me déteste.

C’est pour ça que je n’essaie pas d’être drôle dans mes écrits. Bon, bon, je mens, j’essaie parfois mais je ne mise pas trop là-dessus. Si mes blagues tombent à l’eau dans la vraie vie, imaginez sur papier!… C’est beaucoup plus winner pour moi d’écrire de l’horreur que du comique.  Quand je réussis à faire rire quelqu’un, j’en suis heureuse… du moment que c’était voulu. Je me souviens, une amie qui lisait  Hantise m’a dit qu’une réplique particulière l’avait fait hurler de rire. Je lui ai demandé laquelle, certaine qu’elle faisait allusion à la ligne “Willy Wonka”… NON, il s’agissait d’une réplique de Vince, une réplique qui était très très très sérieuse à mon avis.

(Je croise les doigts pour que ma directrice littéraire me permette de conserver la Willy Wonka joke… même si elle est vulgaire. La joke, pas la dir’ litt.)

Des blagues, c’est fou, c’est plus difficile à écrire qu’une scène sanglante. Même si on est drôle au naturel, ça doit tuer de coucher des plaisanteries sur papier. J’admire beaucoup les humoristes, même ceux qui me font pas rire, parce que c’est tellement pas donné, comme travail.

Je connais certaines personnes qui te sortent des blagues à tour de bras, c’est à se demander si chaque nuit, elles ne les rédigent pas à l’avance pour les apprendre par coeur.  Une personne en particulier, dans ma famille, fait TOUT LE TEMPS des jeux de mots quand tu lui parles, absolument TOUT LE TEMPS, peu importe ce que tu lui dis ( je l’ai déjà testé).  C’est pas hilarant à tous les coups, mais franchement, high five à cette personne.  Tu lui lances ” Quoi de neuf?”  il te répond ” Rien de dix” et même quand t’essaie de l’insulter ” Tu viens vraiment de Mars, toi” il réplique ” Non, de février”. T’as parfois envie de le tuer! Hahaha.

Un texte humoristique, je tenterai un jour, mais pour l’instant, je vais laisser ça aux professionnels et me contenter d’écrire du glauque romantique. Et vous, dans quel registre vous écrivez / lisez? Comique, tragique, horreur, suspense, romantique, cynique (oui oui, ça existe)?

P.S.  J’avais envie de tester l’instrument de sondage de WordPress alors voici ce que je propose. Vous avez une semaine pour voter sur la question suivante, je vous raconte l’anecdote et euh… c’est tout.

Advertisements

6 thoughts on “La Nuance entre l’humour et le ridicule

  1. Tu donnes le bâton pour te faire battre avec ce sondage XD (mais je suis très intéressée par cette histoire de congélo hehe)

    Ah je te comprends : faire rire c’est la grosse galère. Je suis plutôt dans le sarcastique/cynique : autant dire que c’est drôle une fois sur trente ! Par contre je me souviens plus : c’est quoi cette blague de Willy Wonka ? Oo (enfin je pense que tu veux éviter les extraits sur ton blog)

    • Hahaha, presque tout le monde a voté pour l’histoire du congélo…

      (Oui, je dois éviter les extraits… mais si la blague survit à l’édition, tu verras de quoi je parle… hihihi)

  2. En relisant mon premier roman, j’ai réalisé avec surprise que je n’écrivais, comme toi, rien de drôle. Dans la vrai vie, je suis pleine d’humour, mais mes livres restent de l’aventure pure et dure! Est-ce qu’un auteur aurait automatiquement deux personnalités?

    • Je pense même qu’il /elle en a plus que deux. “Nous sommes légions”. ;P
      Hé mais, de l’aventure, c’est encore mieux que de l’humour!!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s